Brevet Professionnel de la Jeunesse de l’Éducation Populaire et du Sport (BP JEPS) Mention activités équestres

L’alternance facteur d’insertion et de professionnalisation

nos +

  • Un secteur professionnel qui embauche.
  • Financement individualisé possible (contrat d’apprentissage, de professionnalisation, région…).
  • Parcours possible sur 2 ans avec pré-formation d’animateur.
  • Fonctionnement par alternance.
  • 3 options proposées (UC4).
  • Possibilité de formation aux permis B96 et BE.

Objectifs

  • Accueillir le public
  • Animer la structure
  • Assurer la promotion des activités
  • Encadrer ses actions d’animation, d’initiation et d’enseignement
  • Savoir conduire différents projets
  • Participer au fonctionnement de la structure

Formation

Les Unités Capitalisables (UC) sont des unités d’évaluation constitutives du diplôme.

Il y a 4 UC à acquérir définies chacune par un objectif :

UC1 : Encadrer tout public dans tout lieu et toute structure.

UC2 : Mettre en oeuvre un projet d’animation.

UC3 : Conduire une séance, un cycle d’animation dans le champ des activités équestres

UC4 : Mobiliser les techniques dans chaque option :

  • Initiation poney – cheval [4A]
  • Approfondissement technique [4B]
  • Equitation d’extérieur [4C]

Stages

La formation proposée est de 1250 heures sur une durée d’un an dont 600 heures minimum en centre de formation.

La formation pratique et pédagogique s’effectue en alternance avec un tuteur sur la base de 2 jours en centre de formation et le reste en structure.

Diplôme

Le titulaire du BP JEPS (niveau 4) spécialité équestre est couramment appelé “moniteur d’équitation”.

Débouchés ou poursuite

  • Le DEJEPS (Diplôme d’État de la Jeunesse de l’Éducation Populaire et du Sport) : Niveau 5 (anciennement niveau III).

 

  • Le DESJEPS (Diplôme D’État Supérieur de la Jeunesse de l’Éducation Populaire et du Sport) : Niveau 6 (anciennement niveau II).

Conditions d'admission

  • A partir de 17 ans, sans condition de diplôme, tous statuts.
  • Niveau Galop 6, 7.
  • Attestation de réussite ou justifiant d’une équivalence aux exigences techniques préalables (ETP) à l’entrée en formation (ex: CEP3).
  • Attestation de Formation aux Premiers Secours (AFPS) ou la PSC1 ou le SST…
  • Certificat médical de non contre-indication à la pratique et à l’enseignement des activités équestres.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin